UA-128098117-1
 
Rechercher
  • gensollenalice-osteopathe

Régurgitations Vomissements RGO chez Bébé et Ostéopathie



Pour Hugo, comme pour beaucoup de bébés, les remontées acides ou RGO sont vraiment handicapantes.


Plus de 30% des nouveaux-nés sont concernés par les RGO - à différencier des régurgitations simples après les tétés qui touchent 2/3 des bébés de moins de 4 mois.

Différencier régurgitation, vomissement et RGO:

  • Les régurgitations sont de petites quantités, le contenu de l'estomac remonte dans l’œsophage de façon passive = sans effort de la part du bébé.

  • Les vomissements: ne sont pas passif, bébé est obligé de forcer pour évacuer les aliments en partie digérés (ou lait caillé) - les abdominaux de bébé se contractent. Si bébé vomit en jet il faut être vigilent à une éventuelle allergie (notamment aux protéines de lait de vache) (Attention à bien vérifier si fièvre, bébé fatigué -> URGENCES)

  • Les RemontéesGastro-Oesophagiennes: peut prendre deux formes: interne et externe. L'interne est difficile à diagnostiquer car rien ne ressort. Peut être indiqué par une toux chronique, perte de voix, difficulté respiratoire, problèmes ORL à répétition, provoqués par l'acidité.



La fréquence de ces troubles est si importante car le système digestif des bébés est immature. Le sphincter inférieur de l'œsophage (nommé Cardia), ne referme pas bien sa porte, et quand l'estomac est plein ça remonte.

C'est aussi parce que l'alimentation des bébés est liquide que ça se produit. Surtout par rapport à la quantité de liquide (associée à de l’air) ingérée par jour -130 à 150 mL/kg, ce qui équivaut à neuf litres chez un adulte de 70 kg! Ce clapet "anti-retour" ne sera complètement formé chez votre bébé environ que vers ses 6 mois, âge auquel arrivent en général les premières dents et donc le passage à une alimentation plus solide que le lait.



Je suis certaine que vous aurez déjà vu votre pédiatre, car plus de 30% des consultations chez le pédiatre se font pour ça. Et il vous guidera sans aucun doute si la RGO est inquiétante à ses yeux.



Comme j'en ai déjà parlé plusieurs fois l'ostéopathie peut parfois faire la différence. Car les reflux peuvent être aggravés lorsqu'il y a d'autres facteurs: un manque d'élasticité au niveau de l'estomac ou des tensions qui l’empêche de s'élargir ou de se mouvoir par rapport aux autres organes, mais beaucoup d'autres facteurs qui varient d'un bébé à l'autre. Les techniques de l'ostéopathe sont douces et adaptées aux plus petits.



La séance d'ostéopathie doit bien sur être accompagnée de conseils pour les parents afin d'aider votre petit bout en réduisant les reflux: nourriture, posture, rot...

  • Pensez à fractionner les repas de votre bébé. Donnez davantage le sein /de biberons, chacun avec moins de volume ce qui va diminuer le risque de régurgitations.

  • Laissez suffisamment de temps entre les repas de bébé et faites lui faire des pauses pendant qu’il mange. Ne le manipulez pas trop après la tétée et essayez de le garder redressé pendant au moins une demi-heure après le biberon afin d’évacuer les gaz et diminuer la pression stomacale. Vous pouvez aussi, après les repas, le placer dans un siège incliné vers l’arrière ou dans une chaise haute s’il est en âge de s’asseoir pendant environ 30 minutes. Les porte-bébés peuvent aussi être une bonne façon de garder votre bébé à la verticale (mais pas toujours simple à mettre en place sans trop le manipuler).

  • Donnez-lui un lait épaissi anti régurgitations si vous êtes au biberon, prescrit par votre pédiatre : ainsi, le lait remonte moins facilement dans l’œsophage.

  • Ne serrez pas trop sa couche, sinon la pression dans l’abdomen est augmentée, ce qui favorise les reflux gastro-œsophagien du bébé.

  • Ne fumez pas dans la maison. En effet, le tabagisme passif relaxe le sphincter inférieur de l’œsophage et irrite la muqueuse de l’œsophage.

  • Surélevez légèrement son lit, de façon à ce que sa tête soit surélevée par rapport à son estomac. Consultez aussi votre médecin pour savoir dans quelle position le coucher. En général, les spécialistes recommandent quand même le dodo sur le dos pour ces enfants.

  • Si votre enfant est en âge d’en consommer, essayez les aliments solides. Si votre enfant est nourri avec des préparations commerciales, certaines préparations épaissies avec de l’amidon de riz peuvent diminuer le reflux.

Abus de médicaments ! Donner de l’Inexium (inhibiteur de la pompe à protons) à son nourrisson n’est pas dénué d’effets secondaires. Il s’agit d’une classe thérapeutique qui a un effet sur l’apparition future d’asthme. Face aux régurgitations post-prandiales du nourrisson ou du prématuré, le recours aux médicaments est fortement déconseillé. Ce n’est justifié qu’en cas d’œsophagite documentée (échographie, fibroscopie), ce qui suppose des explorations suscitées par la sévérité des troubles fonctionnels. Des laits AR (anti-régurgitations) ou premier âge faiblement épaissis sont préconisés. Il importe également de ne pas allonger trop tôt l’enfant après le repas et de le maintenir en position assise pendant une quinzaine de minutes. https://www.pediatre-online.fr/nourrissons/le-reflux-gastro-oesophagien-rgo-du-bebe-et-du-nourrisson-quest-ce-que-cest/

Malheureusement pour certains enfants, les remontées acides s'arrêtent d'elles même quand l'enfant se verticalise (s'assoie), ou commence la diversification (souvent avancée dans ce cas).


Mais heureusement nous (parents- ostéopathe - pédiatre) pouvons pour la grande majorité les aider à s'en débarrasser.

#ostéopathie #ostéopathe #ostéopathebébé #rgo #régurgitation #vomissement #pédiatrie #ostéobébé #ostéoàdomicile #bébé #nourrisson


3 vues0 commentaire
 
UA-128098117-1