UA-128098117-1
top of page
Rechercher

Hyperactivité et Ostéopathie



On retrouve 3 symptômes prédominants dans l’hyperactivité : le déficit d’attention ou de concentration, l’impulsivité et l’hyperactivité. Le TDAH ( Trouble Déficit de l’Attention / Hyperactivité ) concerne de 3,5 à 5,6% des enfants d’âge scolaire en France (Lecendreux, 2011) Chaque enfant n’est pas atteint dans la même mesure par ces symptômes :


Soit l’inattention prédomine, soit c’est l’impulsivité, ou encore les deux au même niveau.



Tous les enfants ayant des troubles de l’attention, de concentration, ou du comportement ne sont pas nécessairement hyperactifs. Il est important de faire un diagnostic différentiel afin d’obtenir une prise en charge adaptée à votre enfant et ainsi d’éviter des répercussions importantes sur le développement de l’enfant.

En effet, des études à long terme ont montré qu’en cas de prise en charge inadaptée ou absente, les enfants atteints sont en échec scolaire et abandonnent plus facilement l’école. On retrouve aussi des comportements anti-sociaux, et des abus de type alcool, tabac…



La présence d’un trouble associé au TDAH est évaluée entre 65 et 89% (Sobanski, 2006) [1]


* Apprentissage

- Environ 70% des enfants présentant un TDAH ont des difficultés d’apprentissage (Mayes & Calhoun, 2006)

- 47 % rencontrent des difficultés dans la lecture (risque X8 filles et X4 pour les garçons à 19 ans) (Yoshimasu et al., 2010)

- 6,8 fois plus à risque de difficultés dans l’écriture à 19 ans (Yoshimasu et al., 2011)

- De 25 à 40% ont un trouble des apprentissages associé (Tannock & Brown, 2009)


* Troubles du sommeil : 50% * Troubles oppositionnels : 35,2% * Troubles anxieux : 25,8% * Troubles des conduites : 25,7% * Troubles dépressifs : 18,2% * Syndrome des jambes sans repos (25%)

* Enurésie et encoprésie

* Tics et Syndrome de Gilles de la Tourette


Quatre pôles principaux sont implicitement impactés : (https://www.tdah-france.fr/-Le-TDAH-de-l-enfant-.html) 1. La vie scolaire 2. La vie sociale 3. La vie familiale 4. L’estime de soi


La prise en charge de ces enfants doit se faire dans plusieurs axes, avec plusieurs thérapeutes, et un accompagnement multidirectionnel. Les besoins seront différents selon les enfants: https://www.tdah-france.fr/-La-prise-en-charge-.html

L'ostéopathie peut en faire partie en accompagnement des autres prises en charge. En effet un enfant en hyperactivité aura des tensions bien plus importantes au niveau crânien, thoracique, et éliminer ces tensions va l'aider à diminuer son stress et son hyperactivité. Un enfant qui aura été dès la naissance en prévention voir l'ostéopathe aura moins de chance de devenir hyperactif dans la suite. Cependant l'hyperactivité est une somme de plusieurs facteurs et le corps n'en est qu'une partie.

259 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
UA-128098117-1