UA-128098117-1
Rechercher
  • gensollenalice-osteopathe

Différentes étapes de la digestion - ce qui se passe dans votre appareil digestif


De la bouche jusqu’à l’anus, la voie intestinale ressemble à une chaîne de démontage de 8 à 9 mètres de long. La nourriture arrive entière d’un côté, et les déchets inutilisables sont rejetés de l’autre. En chemin, les nutriments sont extraits de la nourriture et absorbés par le sang en fonction des besoins du corps.


Le but de la digestion est de casser les gros morceaux de nourriture qui sont dans votre assiette en particules suffisamment petites pour qu’elles puissent passer à travers la paroi de votre intestin, dans votre sang. Votre corps utilise des moyens mécaniques, et des produits chimiques, pour ce faire.


On va suivre le parcours d'un aliment depuis votre assiette, jusque dans les toilettes.

La première étape (ou ici étape 0) commence bien avant que l'aliment entre dans le cerveau, l'odorat et la vue vont stimuler le cerveau et ainsi la production de sucs gastriques et de salive va commencer.


Vous l'avez compris, la première étape c'est le broyage des aliments à l'aide des dents et de la langue. Les glandes salivaires lubrifient ces morceaux, puis la langue pousse le bol alimentaire vers l’œsophage, qui glisse grâce à la salive.


Cette SALIVE contient des enzymes: amylase salivaire qui casse les sucres (comme l'amidon) et la lipase linguale commence à digérer les graisses, mais également des facteurs de croissance épidermique, qui régénère et guérit les tissus intestinaux abîmés ou irrités. (1L de salive est produit par jour)


Mangez de plus petites bouchées, bien les mâcher, et prendre son temps entre chaque fourchette. Appréciez ce que vous mangez et soyez attentif à la sensation de plein de votre estomac.


Les aliments broyés passent de la bouche dans l’œsophage qui en se contractant les fait passer dans l'estomac. (que vous soyez assis, couché ou en poirier)


L'estomac et ses différentes couches musculaires va brasser les aliments pendant plusieurs heures. Les aliments se mélangent à ce qui s'y trouvait déjà, et la paroi de l'estomac produit des sucs qui vont décomposer la nourriture. [ de l’acide chlorhydrique, qui dissout la nourriture et tue la plupart des bactéries nuisibles ; une enzyme appelée pepsine, qui casse les protéines ; et une enzyme appelée lipase, qui dissout les graisses.]

A la sortie les aliments sont sous forme de soupe épaisse, c'est ce qu'on appelle le chyme.


Pour vous faire une idée de la taille de votre estomac, ouvrez votre main et tenez votre pouce et vos doigts serrés les uns contre les autres. Votre estomac est large comme votre paume et deux fois plus long. Notre anatomie est faite pour des repas plus fréquents et non des festins.


Maintenant que votre repas a été mâché, brassé, et liquéfié, il est prêt à être poussée par l’estomac vers l’intestin grêle, où se produit la digestion en tant que telle. L’essentiel des protéines et glucides de votre repas y pénètrent après quelques heures, mais les matières grasses restent encore un peu dans l’estomac, puisque l’eau et l’huile ne se mélangent pas. C’est pourquoi vous vous sentez rassasié plus longtemps après un repas riche en graisses qu’après un repas riche en glucides et en protéines.

Alors que le chyme pénètre dans l’intestin grêle, commence la partie la plus importante de la digestion. La première partie de l’intestin s’appelle le duodénum. C’est là que se produit l’essentiel de la digestion. En effet à ce niveau va se déverser des sucs biliaires (pour digérer les graisses) et pancréatiques (digérer les glucides lipides protéines peptides et même de l'ADN, et produit du bicarbonate de sodium afin de neutraliser l'acidité de l'estomac, TRÈS IMPORTANT).

Ces différents sucs décomposent les aliments en éléments nutritifs prêts à entrer dans les autres parties de l'intestin grêle afin d'être absorbées.

L'intestin grêle, notre deuxième cerveau? Un article viendra bientôt compléter celui-là.

Le chyme étant encore acide, les parois de l'intestin sécrètent du mucus en protection, ainsi que des enzymes qui assurent la dégradation terminale des nutriments absorbables.

Notre intestin est peuplé de bactéries, ce qu'on appelle flore intestinale ou microbiote, bactéries qui se nourrissent de nos aliments et en échange elles synthétisent pour nous les vitamines, digèrent les fibres et aident à stimuler nos défenses naturelles. (C'est important d'en prendre soins)

L'intestin grêle long de 2 à 3 mètres est recouvert de villosités, c'est un peu comme si vous regardez un tapi de prêt. Ça augmente la surface d'absorption, qui fait plus de 200m²!! Impressionnant non? Surtout quand on se dit que nous ingérons également des substances nocives ou polluantes pour l'organisme (des métaux lourds, des bactéries pathogènes, des toxines, des levures virus..) qui eux aussi ont cette superficie pour tenter d'entrer! L'intestin a donc un rôle de défense contre ces agressions. [On reparlera dans un autre article de l'aide que vous pouvez apporter à vos intestins pour augmenter la garde armée]

Enfin la paroi intestinale absorbe les nutriments à travers sa paroi [très fine membrane fragile, qui se renouvelle tous les 2 jours] et les laisse passer dans le sang par les vaisseaux collés aux parois. Le sang distribue ensuite les nutriments à l'ensemble des cellules de l'organisme.



Lorsque les aliments arrivent à la fin de l'intestin ils tombent dans le COLON ou GROS INTESTIN, qui va absorber eau et minéraux restants.

La première fonction vitale du côlon est de réguler l’hydratation du corps. Le côlon absorbe l’eau de la nourriture et l’apporte à votre organisme assoiffé. S’il n’y a pas assez d’eau dans votre nourriture, le côlon fait passer de l’eau de votre corps dans les selles pour éviter la constipation. Un bon équilibre hydrique dans le côlon donne des selles saines. En fait, un des changements principaux qu’une personne observe après avoir rétabli un équilibre alimentaire capable de la maintenir en bonne santé, est d’avoir des selles moins abondantes, souples (sans diarrhée), plusieurs fois par jour, plutôt que le modèle français de base d’une énorme selle une fois par jour, ou tous les deux jours.




Les déchets poursuivent leur chemin de 1m70. L'expulsion des selles signe la fin de la digestion.

Le colon lui aussi a une importante flore bactérienne, dont l'activité est indispensable à la digestion et produit des vitamines!



C'est le système nerveux autonome ou végétatif qui va stimuler ou inhiber la digestion. C'est le "cerveau animal", l'un sert à prendre la fuite, l'autre à se reposer et prendre soins de sois. Nous n'en sommes pas conscient, il s'autorégule. Mais il arrive qu'on soit en parasympathicotonie ou en sympathicotonie. [on verra ça, avec les troubles que ça entraine]

Sachez que votre ostéopathe peut jouer sur ce système nerveux et l'aider à s'autoréguler.


"Vous pouvez ressentir des troubles aux différents niveaux de digestion, ou des douleurs thoraciques, lombaires, aux épaules… liées à des dysfonctions viscérales. La mobilité des organes est essentielle, car ceux-ci s'attachent les uns aux autres (par l'intermédiaire de ligaments qui prennent le nom de mésos) ; aux structures osseuses (vertèbres et côtes notamment) ; au muscle diaphragme. Votre ostéopathe peut vous aider, en redonnant la mobilité aux articulations, aux tissus environnants ainsi qu’aux organes (précis dans chaque cas), il libère la mécanique. La mécanique libérée permet un meilleur afflux sanguin, un meilleur drainage lymphatique, et une meilleure fonction par une meilleure motilité (mobilité interne à l’organe). Il travaillera également sur l’innervation de l’organe par le nerf crânien « vague » et par les nerfs émergeant des vertèbres."

Un même nerf peut innerver plusieurs parties du corps à la fois. La plupart du temps, le cortex cérébral fait la différence entre les différents endroits innervés, mais il arrive qu'il analyse mal l'information, et on ressent alors une douleur à un endroit "sain". C'est le phénomène de douleur projetée. L'exemple le plus connu est la douleur ressentie dans la mâchoire et le bras lors d'un infarctus. Le cœur envoie des signaux douloureux qui sont interprétés par le cortex comme venant de ces zones.

-- Si vous désirez en lire un peu plus, je vous conseille: https://www.santenatureinnovation.com/entrecote-frites/


- Je suis heureuse que vous ayez fini de lire cet article! Vous êtes prêt à apprendre comment prendre soins de vos organes de digestion!

A bientôt

11 vues

© 2018 - Alpes-Maritimes - Gensollen Alice, Ostéopathe D.O.

UA-128098117-1